Sacerdoce
Indique la fonction de médiation entre Dieu et l'humanité. Toute l'Eglise est un peuple de prêtres, c'est-à-dire un peuple sacerdotal. Par le Baptême, tous les baptisés participent au Sacerdoce unique du Christ. Cette participation s'appelle "sacerdoce commun des fidèles". Sur cette base et à son service, le ministère sacerdotal des évêques et des prêtres, conféré par le sacrement de l'ordre, participe de manière spécifique à la mission du Christ.

Sacrement
Acte symbolique (geste, parole), qui signifie une réalité invisible destiné à la sanctification des hommes. Dans le sacrement, c'est Dieu qui agit par l'intermédiaire de son ministre (prêtre ou diacre). II existe sept sacrements : le baptême, la confirmation et l'eucharistie, la pénitence (réconciliation), l'onction des malades, l'ordre (par lequel on devient diacre, prêtre ou évêque) et le mariage. Le baptême, la confirmation et l'eucharistie constituent "l'initiation chrétienne". Le sacrement du baptême, en cas d'urgence (danger de mort) peut être donné par tout baptisé.

Sacrement de l'ordre
C'est le sacrement grâce auquel la mission confiée par le Christ à ses Apôtres continue à être exercée dans l'église jusqu'à la fin des temps. Il est le sacrement du ministère apostolique. Ceux qui reçoivent le Sacrement de l'Ordre sont consacrés pour être, au nom du Christ, par la parole et la grâce de Dieu, les pasteurs de l'Église. Depuis les origines de l'Église, le ministère ordonné a été conféré et exercé à trois degrés: celui des évêques, celui des prêtres et celui des diacres.
En savoir plus.

Saint
Pour les chrétiens, tous les hommes, grâce au Christ, sont appelés à "refléter la gloire de Dieu", à "être transfigurés " en cette même image. Personne ne peut donc être un modèle de vertu de par sa propre force (en termes théologiques, on dirait que personne n'est sans péché). Par contre certains hommes et femmes ont vécu plus intensément les exigences de l'amour évangélique. Ce sont eux que l'on appelle les saints, au sens habituel du terme.
Connaître son saint patron.

Saint chrême
Huile parfumée consacrée, employée pour les onctions dans certains sacrements (la confirmation, l'ordre). Dans certaines cérémonies des églises catholiques et orthodoxes. Elle signifie la plénitude des dons que l'Esprit Saint procure.

Sainteté
Ce qui caractérise la nature de Dieu, par extension le fait d'être un saint, de vivre comme un saint. Titre de respect qu'on emploie en parlant du pape ou de hauts responsables religieux.

Saint-Sacrement
Désigne le pain et le vin consacrés dans l'eucharistie. Dans la plupart des églises catholiques, on conserve le Saint-Sacrement dans une petite armoire appelée "tabernacle" pour les mourants et les malades d'abord.
2004/2005 : Année de l'eucharistie.

Saint Siège (ou Siège apostolique)
Ce terme fait référence au pape, en tant que successeur de l'apôtre Pierre et chef de l'Église Universelle. Il désigne aussi l'ensemble des organes du gouvernement pontifical qui l'assistent dans sa mission (Secrétairerie d'Etat, Congrégation). À ne pas confondre avec le Vatican.
Connaître le Vatican.

Salut
Libération définitive du mal et du péché et communion complète avec Dieu. Dans l'Ancien Testament, le salut est espérance d'un sauveur annoncé. L'acte de salut par excellence est, pour la théologie et la vie spirituelle, la résurrection du Christ. Il se réalise sur la croix par le don total que Jésus fait de lui-même par amour. Ce salut n'est pas uniquement à venir, mais il est déjà accessible aujourd'hui, par la grâce de Dieu.

Sanctuaire (du latin sancturarium : dérivé de saunctus, Saint)
Il désigne d'abord de manière générale, des lieux de culte : temples, églises, espaces consacrés à des célébrations de lieux de pèlerinage. De manière plus restrictive, c'est la partie considérée comme la plus sainte d'un édifice religieux. Dans les églises catholiques de rite latin, le sanctuaire est la partie du chour située autour de l'autel ; c'est là que se déroulent les célébrations liturgiques et spécialement l' Eucharistie.

Schisme (du grec : skhismos, action de fendre, de déchirer)
Rupture d'un groupe en désaccord avec l'autorité spirituelle d'une Eglise. Un schisme ne correspond pas nécessairement à une hérésie, c'est-à-dire à une déviation sur un point de doctrine, mais c'est souvent, une controverse doctrinale qui se trouve à son origine.

Scrutin
Dans le vocabulaire ecclésial, le mot "scrutin" rassemble trois sens : c'est une célébration au cours de laquelle le candidat au baptême est appelé à se placer devant la grandeur de l'appel de Dieu; examiné sur sa progression dans la vie chrétienne ; et encouragé à lutter contre le mal.

Secteur pastoral / paroissial
Entité géographique et sociologique a définition variable selon les critères de la pastorale diocésaine. Le mot recouvre des ensembles de nature différente.
Secteur paroissial (plus géographique), secteur pastoral davantage lié aux grandes orientations de la mission.

Semaine sainte
Achève le temps du carême, commence avec le dimanche des Rameaux (célébration de l'entrée solennelle du Christ à Jérusalem) et inclut le jeudi saint (célébration de la cène et de l'institution de l'Eucharistie), le vendredi saint (célébration de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix) et s'achève avec la vigile pascale pendant la nuit du samedi saint au dimanche de Pâques.

Sermon (du latin sermo ; conversation)
Discours religieux adressé aux fidèles. Il comporte un enseignement de nature morale ou doctrinale.

Servant d'autel
Appelé aussi "enfant de chœur" Assistant du prêtre pendant la célébration de la messe et des sacrements.

Shalom
Signifie Paix. Ce mot est connu pour son utilisation comme salutation, au lieu de "bonjour" et "au revoir".

Sichem
À l'époque des patriarches, Sichem est un lieu de culte que fréquentaient Abraham et Jacob. Au XIIIéme siècle avant Jésus Christ, Sichem était le centre de la fédération des douze tribus d'Israël qui s'y rassemblaient régulièrement pour renouveler leur pacte, elle fut détruite en 128 avant Jésus Christ.

Signe de la Croix
Le signe de croix est un des gestes les plus fondamentaux de la prière chrétienne. Toujours fait au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, il rappelle, en même temps que la mort du Christ sur la croix, la résurrection du Christ, la profession de foi trinitaire.

Signes
C'est un rapport conventionnel établi entre deux réalités différentes. Les signes appartiennent à un code social de relations. Ce code est établit par la société, il change avec le temps, l'espace et les milieux sociaux. Beaucoup d'objets liturgiques sont des signes (le crucifix, les cierges, l'eau bénite…). Des gestes liturgiques sont également des signes : (s'agenouiller, se prosterner…).

Spiritualité (du latin spiritus : esprit)
C'est ce qui appartient à la vie de l'Esprit.
La spiritualité chrétienne est accueil et vie selon l'Esprit du Christ. Elle est caractérisée par une écoute de la Parole de Dieu, un mode de relation avec Dieu, une vie selon le Royaume. Elle est fondée sur la conviction que l'Esprit de Dieu lui-même habite au coeur de chaque baptisé.

Spiritualités
Chaque époque voit surgir des hommes et des femmes, saisis par l'Esprit du Christ à travers les événements de son temps, ainsi naissent de nouvelles façons de vivre l'Evangile, d'aimer, d'être présent aux plus défavorisés. Aujourd'hui, on parle toujours de spiritualité ignatienne, franciscaine, dominicaine ...Chaque religion connaît ses spirituels. On parle de spiritualité musulmane ou védique.

Stalles
Sièges autour du chœur d'une église pour l'usage du clergé

Stigmates
Marques semblables à celles des cinq plaies de Jésus crucifié.

Subsidiarité
Au sens étymologique : aide, secours. Toute activité sociale est, par sa nature, subsidiaire ; elle doit servir de soutien aux membres du corps social et ne jamais les détruire, ou se substituer à eux.

Suffragant
Personne qui a droit de suffrage dans une assemblée Se dit d'un évêque en dépendance canonique d'un archevêque, se dit également d'un ministre protestant qui assiste un pasteur.

Symbole
Ce qui donne sens en reliant deux réalités : une visible, l'autre invisible. A partir d'événements ou de rites particuliers la démarche symbolique ouvre l'existence à une dimension spirituelle profonde. Les grands symboles de la foi chrétienne : eau du baptême, pain et vin de l'Eucharistie, traduisent le lien entre les croyants et le Christ Sauveur.

Symbole de foi (du grec sumbolon : signe d'identification ou de ralliement)
C'est un texte proclamant, sous une forme ramassée et précise, l'essentiel de la foi.

Synaxaire
Recueil de vies de saints groupés dans l'ordre du calendrier liturgique, pour une lecture lors de la synaxe (assemblée liturgique), dans les Églises orientales.

Synode d'Évêques
Institution émanant du concile Vatican II qui réunit des évêques délégués du monde entier. Ce rassemblement se termine par l'adoption d'un rapport dont le pape peut reprendre les conclusions pour les publier dans une "exhortation apostolique post-synodale".

Synode diocésain
Réunion de délégués des prêtres et des laïcs décidés par l'évêque du diocèse. Après une consultation sur le thème proposé, l'assemblée synodale est élue pour élaborer des propositions promulguées par l'évêque et qui engagent l'Eglise locale.

Synode général
Rassemblement d'évêques qui réfléchissent ensemble sur une question précise.